Prévoir le vol lors d’un déménagement

Un déménagement est toujours un événement heureux, et ce, malgré toutes les circonstances pouvant l’entourer. Portant avec lui changements et nouveaux espoirs, il peut toutefois être entaché par des événements moins agréables. Parmi eux, on pense bien  sûr au vol de nos biens. Voici quelques astuces pour prévoir le vol lors d’un déménagement.

 

Tout d’abord, on commence par des bases solides. Lorsqu’on choisit son entreprise de déménagement, on s’assure qu’elle est en règle. Ainsi, on vérifie qu’elle est membre de la Commission du transport du Québec ainsi que de l’Association du camionnage du Québec. N’oubliez jamais que des déménageurs, bien qu’ils soient sympathiques et puissent sembler avenants, pourraient tout simplement charger vos meubles, vos boîtes ainsi que vos appareils électroniques… et partir pour ne plus revenir. Sur ce point, faites confiance à des experts : Déménagement MLBL est digne de confiance et possède une expérience reconnue dans le domaine du déménagement habituel autant que spécialisé.

 

Une autre précaution à prendre, laquelle peut sembler exagérée, mais qui est pourtant toute simple : surveiller! Avant de commencer, on organise des tours de garde, afin qu’il y ait toujours une personne qui fait le guet sur le trottoir. Il est tellement facile de prendre une boîte, voire un appareil électronique dans un camion grand ouvert et de poursuivre sa route à pied que l’on en oublie sa possibilité. Surveiller qui entre et sort de la maison empêchera aussi toute personne inconnue de s’y immiscer et de voler des biens. Quoique vraiment plus rare, cette situation peut tout de même survenir.

 

D’autre part, tout au long de votre journée de déménagement, veillez à garder vos meubles près de vous, et ce, même s’ils sont emballés et dans un camion. Organisez donc votre horaire afin d’être en mesure de suivre le camion de déménagement, ou mieux encore, de monter à bord lors du déplacement de vos biens.

 

Parallèlement, assurez-vous d’avoir en main l’inventaire de vos biens. On suggère fortement d’en dresser un, mais n’oubliez pas que cette tâche, si ardue peut-elle sembler, ne sert pas qu’à planifier et organiser la journée de déménagement. Cette liste vous permettra de faire un suivi avisé de ce qui sort de la maison et va dans le camion de déménagement, et ce qui en ressort à votre nouvelle demeure.

 

Finalement, sachez que le vol lors d’un déménagement peut se faire sournoisement. Le prix de votre déménagement peut en effet constituer un vol si vous ne prenez pas certaines mesures. Première des choses : exigez un devis précis. Le prix du déplacement de vos meubles peut devenir le centre d’un chantage, une fois que vos meubles seront dans le camion, donc non accessibles. De plus, demandez un reçu, et ce, tant pour le dépôt – qui n’excède jamais le prix d’une heure – que pour le montant total.

 

Il ne s’agit pas, ici, de voir tout en noir. Au contraire : en prenant vos précautions, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que votre journée de déménagement se déroule à merveille. N’oubliez jamais que prévoir le pire est la meilleure garantie de succès d’un grand projet.

 

Faut-il prendre des vacances pour son déménagement?

Vous êtes en droit de vous demander si vous devez prendre des vacances du travail pour votre déménagement. Toutefois, prenez le temps de réfléchir à certaines choses avant de prendre votre décision.

Tout d’abord, il faut vous assurer qu’il vous restera au moins quelques jours de vacances à prendre durant l’année, car vous pourriez rester avec l’impression que vous n’en avez pas pris du tout. En effet, déménager n’a rien de reposant! Il est certain que vous pourrez y accorder toutes vos journées, mais rappelez-vous qu’il ne s’agira pas de vacances comme telles. Examinons quels scénarios.

Dans le cas où vous êtes en mesure de prendre une semaine complète de vacances, divisez votre temps intelligemment. Par exemple, vous pouvez respecter un horaire presque aussi strict que si vous étiez au travail, soit de 8 h à 15 h avec une pause lunch. Une fois la journée terminée, faites autre chose! Allez au cinéma, soupez avec des amis, faites du vélo, etc. Surtout, essayez de ne pas passer le reste de la journée à magasiner les derniers articles pour la maison! Quand la semaine se terminera, vous serez épuisé.

Si vous prenez quelques jours en semaine seulement, il vous sera plus difficile de prévoir un même horaire que dans le premier scénario, mais il est tout aussi possible de le faire en douceur. Peut-être ne pourrez-vous pas vous reposer un peu chaque soir, mais faites au moins une activité, à l’extérieur de la maison, si possible. Cela vous changera les idées, et vous serez plus en forme pour continuer. L’important est de ne pas dépasser vos limites, même si vous voulez bien faire.

Advenant le cas où vous n’avez droit qu’à la journée habituelle de congé pour votre déménagement, essayez d’en tirer le meilleur parti. Prévoyez – si c’est possible – votre déménagement un samedi. Et prenez votre journée de congé le lundi. Vous trouverez qu’il est beaucoup moins épuisant de terminer les préparatifs de dernière minute le vendredi soir, puis d’avoir les trois jours suivants pour déménager et commencer à déballer vos choses, et vous relaxer un peu, surtout.

D’une façon ou d’une autre, collez toujours vos jours de congé à une fin de semaine. Et ne vous sentez jamais coupable de prendre une pause, vous l’aurez méritée! Rappelez-vous qu’un déménagement peut se terminer quelques mois plus tard – on parle ici de détails, bien entendu.

Et que faire si l’on ne peut s’absenter du travail et que l’on déménage? On s’en remet plus que jamais à des spécialistes. Plus on remettra de tâches à des déménageurs professionnels, mieux ce sera. Pour des services complets ou sur mesure, faites confiance à Déménagement MLBL, un chef de file dans son domaine.

Pourquoi confier le déménagement des œuvres d’art à un spécialiste?

Les œuvres d’art collectionnées au fil du temps méritent tous les soins nécessaires lors de votre déménagement, si vous voulez éviter de les endommager. Confier vos objets précieux à des professionnels du déménagement vous évitera bien des soucis.

Pour ce faire, les employés de Déménagement MLBL sont formés en emballage, en entreposage et en déménagement d’œuvres d’art et de mobilier haut de gamme.
Ils emploient les matériaux et les outils conçus spécialement pour l’emballage des biens particuliers. En faisant affaire avec des spécialistes, vous vous assurez que vos œuvres sont protégées des chocs, des écarts de chaleur et qu’elles seront intactes, une fois à destination.

Dans cet ordre d’idée, Déménagement MLBL a le plaisir de partager avec vous quelques conseils sur le transport et l’emballage d’œuvres d’art.

Pour les encadrements (tableaux, vitraux et miroirs), vous pouvez créer un X depuis les rebords avec du ruban adhésif afin d’offrir une première protection. Recouvrez-les ensuite de papier bulle et d’une couverture, pour les stabiliser dans une boîte.

Avant d’emballer un objet, vérifiez soigneusement qu’il n’est pas endommagé et qu’il ne présente pas de partie lâche. Des objets en ayant ou qui sont sensibles aux vibrations doivent être délicatement immobilisés. Dans certains cas, il est préférable de démonter les objets de cette nature.

Les œuvres en verre soufflé ou en marbre, quant à eux, devraient être emballées dans du papier bulle et des serviettes, et ensuite être stabilisées dans une boîte de carton, avec la mention « FRAGILE ». Évitez le papier journal, qui est salissant et qui peut tacher le marbre.

Si vous possédez plusieurs objets fragiles que vous pouvez grouper (comme de l’argenterie ou de la vaisselle antique), il est préférable d’utiliser des serviettes épaisses ou du papier bulle entre chaque pièce et de toutes les immobiliser, afin de prévenir les chocs.

Pour éviter les bris et les pertes, il vaut mieux se référer à des déménageurs professionnels, qui utiliseront les meilleures techniques et outils pour préserver vos biens particuliers. C’est avec fierté que Déménagement MLBL offre un service de déménagement d’œuvres d’art et de mobilier haut de gamme.

Des nouveaux meubles pour votre demeure : quand les faire livrer?

Qui dit nouvelle maison dit souvent nouveaux meubles, puisque la nouvelle demeure peut être plus grande, ou à tout le moins disposée différemment. Bien qu’il soit tentant d’entrer dans la nouvelle maison avec toutes les nouveautés et de tout bien placer le jour du déménagement, la livraison de meubles demande un brin de logistique.

 

Évitez à tout prix de faire livrer vos nouveaux meubles le jour même! Imaginez-vous en train de dire aux déménageurs ou à vos amis où vont vos cartons tout en donnant des instructions aux livreurs, et en vous assurant que tout soit en bon état? Vous risquez le chaos!

 

Devoir assembler vos lits le soir même n’est pas non plus une bonne idée. Vous serez déjà assez fatigué, ce ne sera vraiment pas nécessaire de vous ajouter ce tracas. Et avec tout ce beau monde qui circule, les animaux de compagnie pourraient en profiter pour prendre la poudre d’escampette. D’ailleurs, en pleine journée de déménagement, vous courez le risque de tacher votre nouveau mobilier – plutôt désagréable, le jour même de votre déménagement.

 

Les faire livrer quelques jours avant le déménagement peut être une bonne idée, à condition d’avoir pris possession de votre nouvelle résidence. Si cela vous est possible, c’est une bonne idée d’avoir la maison vide quelques jours avant pour nettoyer de fond en comble, et surtout peindre les murs à votre aise, sans avoir à contourner des meubles, ni à s’inquiéter de les éclabousser. Ensuite, vous pourrez faire livrer vos nouveaux meubles.

 

Vous pouvez aussi faire livrer les meubles quelques jours après votre déménagement, une fois que les cartons sont vidés, la vaisselle rangée, et les meubles de votre ancienne demeure déjà placés. Vous pourrez mieux disposer de vos nouveaux espaces, visualiser où ranger vos nouveaux meubles, et vous aurez de la place pour les assembler si c’est nécessaire.

 

Dans le cas où vous faites livrer des lits, vous n’aurez peut-être pas envie de faire du camping pendant une semaine, ce qui est tout à fait compréhensible. Cela vaut peut-être la peine d’attendre au moins au lendemain du déménagement pour les recevoir, quitte à dormir sur des matelas gonflables le premier soir. Vous vous éviterez au moins l’embarras de devoir jongler avec le tournevis vers 23 h.

 

Pour le mobilier de salon ou de la salle à manger, vous pouvez prévoir des coussins, en attendant votre transport de meubles. Et pourquoi ne pas vous amuser à pique-niquer à même le sol de la cuisine pour un soir ou deux, les petits s’en amuseront sûrement!

 

Les 5 étapes majeures du déménagement

Voici, en résumé, les cinq étapes les plus importantes que vous devez suivre lors d’un déménagement.

 

Première étape : les changements d’adresse. On ne le répétera jamais trop : faites vos changements d’adresse! Une telle omission a son lot de problèmes et de complications, surtout lorsqu’il s’agit de papiers officiels, de chèques et de prestations. Vous devez commencer à transmettre vos nouvelles coordonnées environ huit semaines à l’avance. Lisez ici de bons conseils sur le sujet.

 

Deuxième étape : on fait des boîtes. On estime qu’un mois et demi à deux mois est nécessaire pour préparer ses boîtes. C’est aussi le temps ou jamais de se débarrasser des bibelots, vêtements et gadgets devenus inutiles ou démodés. On en profite pour s’équiper comme il faut, et l’on se procure un ensemble d’emballage bien pensé.

 

Troisième étape : on réserve nos services de déménagement résidentiel. On s’en remet à un spécialiste dans le domaine : ainsi, on s’assure que tout le processus de déménagement se déroulera sans anicroche. Déménagement MLBL offre, en plus de ses services habituels de déménagement, ceux dédiés au mobilier haut de gamme et aux objets de valeur. Le déménagement et l’entreposage de cave à vin sont aussi offerts.

 

Quatrième étape : tout le monde à l’abri! On pense à tout, afin d’éviter les accidents et les incidents malheureux. Durant la dernière semaine avant le déménagement, on pense par exemple à :

 

  • Faire vérifier l’état de notre voiture ;
  • Trouver un endroit où faire garder notre animal domestique, le cas échéant ;
  • Se débarrasser intelligemment des produits dangereux (pots de peinture et produits inflammables entamés, etc.) ;
  • Rapporter les livres empruntés à la bibliothèque ;
  • Finir les boîtes et ne conserver que le strict nécessaire ;
  • Préparer quelques plats ;
  • Prévoir une activité pour les enfants, ou voir à les faire garder le jour J.

 

Cinquième étape : c’est le grand jour! Tout d’abord, restez calme. Prévoyez arriver avant les déménageurs dans votre nouvelle maison. De cette façon, vous pourrez coller des papiers autocollants dans chaque pièce pour indiquer où va chaque chose. Prévoyez aussi un repas pour vos parents et amis qui sont venus vous aider, ainsi que de l’eau (on suggère une bouteille par personne) et des collations (rien de collant ou qui fond, toutefois). Puis, une fois que le transport est complété, commencez sans tarder à défaire quelques boîtes. Le truc est de débuter par les lieux de rangements. Quant aux meubles, les plus importants sont ceux de la cuisine.

 

Ajoutons finalement une sixième étape, laquelle ne fait que trop rarement partie des listes habituelles… Passez un balai dans la maison que vous quittez! La civilité est trop souvent reléguée aux oubliettes quand le temps presse. Mais sachez que cette étape vous permettra de faire un dernier tour des lieux et de constater que rien n’a été oublié!

Quel est le meilleur moment de l’annee pour demenager?

On ne choisit évidemment pas toujours le moment de notre déménagement. Par contre, certaines périodes peuvent se révéler plus propices que d’autres, pour changer de domicile.

L’été. Cela semble une évidence, mais idéalement, si l’on ne veut pas se retrouver tributaire des tempêtes de neige, du verglas et d’autres intempéries hivernales, il vaut mieux déménager lorsque le temps risque d’être plus clément. L’été est donc l’un des meilleurs moments de l’année pour déménager. Les belles journées d’automne ou du printemps sont de bonnes options aussi, bien sûr, en plus de vous éviter les grandes chaleurs. Par contre, essayez d’éviter le très occupé 1er juillet ou les autres jours fériés, qui sont souvent, eux aussi, très achalandés.

Durant les longs congés scolaires. Il s’agit d’une autre période très occupée dans le domaine du déménagement, et en plus, il y a des gens partout, car plusieurs sont en vacances. Toutefois, malgré ces tracas, cela peut demeurer une bonne idée, si l’on a des enfants : leur transition dans leur nouveau milieu scolaire en sera facilitée.

En semaine. Si vous travaillez habituellement du lundi au vendredi, cette proposition peut ne pas vous sembler pratique. Toutefois, comme la semaine est souvent un moment moins occupé pour les déménageurs, ils risquent d’être plus disponibles. Cela vaut peut-être la peine de prendre quelques jours de congé et déménager durant la semaine. Gardez-vous des jours de vacances à prendre plus tard dans l’année, sinon vous risquez de sentir que vous n’avez connu aucun répit. En déménageant la semaine, vous évitez également la cohue dans les magasins de décoration et de rénovation, entre autres.

Milieu du mois. En effet, en milieu de mois, les déménageurs sont moins débordés. Bien que ce moment soit un peu plus inhabituel, vous pouvez en discuter avec les anciens propriétaires de votre nouvelle demeure ainsi qu’avec les acheteurs de la maison que vous quittez. Il est assez simple d’établir un prix de loyer entre le passage d’une maison à l’autre, pour concorder avec les dates d’achat; une réflexion sur le sujet en vaut la peine, pour s’assurer que notre déménagement se fasse le plus facilement possible. Il est certain que tous y trouveront leur compte, en s’organisant.

En fin de compte, il s’agit surtout de choisir pour vous un moment où vous pourrez profiter d’une plus grande disponibilité de vos proches et d’une meilleure offre des différents services nécessaires.

Mais quel que soit le moment choisi pour votre déménagement, n’oubliez pas que vous pouvez toujours compter sur les services professionnels de déménagement qu’offre Déménagement MLBL. De plus, à tout moment de l’année, vous pourrez y bénéficier de prix concurrentiels et de services spécialisés d’entreposage et de transport.

Demenagement pour vos instrument de musique imposants

Dans le cas du déménagement d’un instrument de musique imposant tel un piano, il est préférable de s’en remettre à des spécialistes.

Déménager un objet lourd, de plusieurs centaines de kilos, ayant un volume conséquent, très fragile (le moindre petit choc est interdit), sensible aux températures et à l’hydrométrie de l’air requiert des gens qui ont de l’expérience, des techniques et des outils adaptés. Avec des professionnels, vous vous éviterez des maux de tête… et de dos!

Prenons l’exemple d’un déménagement de piano, et découvrons ses différentes étapes.

Estimation et évaluation
D’abord, ce déménagement fera l’objet d’une évaluation. L’entreprise doit s’assurer de la meilleure méthode à employer afin que tout se déroule à la perfection. Les lieux seront passés au peigne fin, dans le but de déterminer le passage de l’instrument dans la maison, et les escaliers s’il y a lieu. Cette étape aidera les déménageurs à planifier la coordination de leurs mouvements, car déplacer un objet aussi lourd est avant tout un travail d’équipe.

Préparer l’instrument
Dans le cas du piano (à queue, par exemple), on doit tout d’abord démonter le pédalier afin qu’il n’importune pas les mouvements. On ficelle ensuite l’instrument, pour éviter qu’il ne s’ouvre pendant le déplacement, puis on surélève un pied à l’aide d’un tréteau, et on le démonte.

On fixe ensuite une luge sur le côté du piano. C’est sur la luge que le piano repose avant d’être glissé sur un chariot pouvant supporter une charge de 300 à 400 kg. On enduit même la luge de paraffine (côté extérieur) afin de faciliter son glissement. On bascule ensuite le piano, il repose donc sur le côté, la luge faisant office de protection entre le piano et la surface du sol.

À cette étape, on peut retirer l’autre pied du piano. Puis, on glisse la luge sur le chariot, et le piano est prêt à être roulé.

Camion de déménagement
Une fois le piano roulé jusqu’au camion, on le retire du chariot. On utilise la luge placée sur le rebord du camion pour glisser le piano à l’intérieur. Il est essentiel que le camion soit capitonné avec soin ; afin d’éviter les chocs, on recouvre l’instrument d’une couverture et on le fixe à des barres d’attaches solides prévues à cet effet. L’instrument est ainsi immobilisé et à l’abri des chocs du transport.

Évaluer le transport de départ et d’arrivée
Il faut bien étudier le transport au départ comme à l’arrivée. Les déménageurs doivent évaluer les passages délicats (tel que les escaliers, les pièces où était et où sera sera placé le piano, les corridors à traverser), donc mesurer, anticiper, protéger. Une fois le repérage effectué, l’équipe doit s’assurer que ses mouvements seront coordonnés dans une même tactique. Souvent, une équipe cumule de 10 à 20 ans d’expérience conjointe. Les réflexes et les rôles définis pour chacun sont des atouts non négligeables, de manière à ce que votre piano soit transporté avec le maximum de garanties.

Bref, si vous ne voulez pas que votre instrument ne se retrouve en piteux état à l’arrivée, il vaut mieux s’en remettre à des professionnels du déménagement. Vous vous éviterez bien des tracas. Déménagement MLBL offre un service de déménagement d’instruments de musique qui répond aux meilleurs standards de qualité, en plus d’offrir une assurance. De plus, Déménagement MLBL offre le service de déménagement de piano à des prix concurrentiels.

Le meilleur budget pour votre demenagement

Quoi qu’on y fasse, tout déménagement engendre des coûts. Il est toutefois possible de les réduire, en planifiant un budget déménagement.

Voici une liste des dépenses que vous devrez défrayer en emménageant dans votre nouvelle maison. En suivant cette liste, vous pourrez établir vos priorités en fonction de votre budget.

 

 

  • Frais de transport. Vous pourrez économiser en déménageant durant les moments moins achalandés pour les déménageurs et les entreprises de location. Il est parfois plus utile de faire affaire avec des professionnels du déménagement plutôt que de risquer d’endommager vos biens en voulant économiser. Déménagement MLBL offre plusieurs forfaits, tous à des prix concurrentiels. Cliquez ici, pour visiter le site de l’entreprise.
  • Frais d’essence. Le transport est un important point à considérer si vous effectuez un déménagement longue distance. Comme le prix de l’essence fluctue, surveillez les jours où le tarif est en baisse, et faites le plein à ce moment-là, si possible.
  • Le matériel d’emballage. Cela semble évident, mais on n’y pense pas toujours. Vous pouvez économiser en achetant des ensembles d’emballage. Déménagement MLBL offre de tels ensembles, et vous pouvez même bénéficier d’un service de déménagement clés en main. Avec ce service, on emballe vos biens, on nettoie avant et après le déménagement ; on peut même assembler les meubles et faire les branchements électroniques. Cliquez ici, pour plus de renseignements.
  • La peinture. Il n’en tient qu’à vous de vérifier si les couleurs de votre nouvelle demeure vous conviennent ou si tout a besoin d’un bon coup de pinceau. Si vous prévoyez tout repeindre, il vaut mieux bien mesurer vos pièces et vous présenter avec les dimensions chez votre conseiller.
  • Frais de repas. Eh oui, il faut nourrir tout ce beau monde!  Si vous voulez vous sauver de l’éternelle livraison de pizza, vous pouvez préparer un pique-nique, à moindre coût, que vous conserverez dans une glacière. Vous aurez peut-être aussi envie de vous familiariser avec les restaurants près de votre nouvelle résidence. Dans ce cas, faites un peu de repérage avant, afin de ne pas tourner en rond le jour J.
  • Suivi de courrier. Prévoyez un montant d’argent pour faire faire le suivi de courrier auprès de Postes Canada. Vous vous assurerez de ne pas égarer vos chèques, notamment.
  • Frais de transfert de service. Plusieurs entreprises exigent des frais lors d’un déménagement, pour rebrancher vos services, puisque cela requiert parfois la présence d’un technicien. Vérifiez auprès de vos fournisseurs quant aux frais applicables, afin d’éviter les mauvaises surprises.
  • Frais liés à l’hypothèque. N’oubliez pas la taxe de Bienvenue, les frais de notaire et autres frais liés à l’hypothèque… Ces frais peuvent être assez considérables et s’avérer une bien mauvaise surprise, si l’on n’organise pas notre budget en conséquence.
  • Les imprévus. En terminant, prévoyez un montant pour les imprévus, les incidents et les mauvaises surprises. Ainsi, s’il en survient, vous en aurez au moins prévu… le coût!